MEPRISES, ARCHIVES, ANECDOTES, REMERCIEMENTS PERSONNELS.


1. non, je ne vends pas ce complément alimentaire ... :)

Explication :

La marque NEUROSUP est déposée à l'INPI depuis 2011. Ce complément alimentaire depuis 2018 (donc ce n'est pas moi qui ai copié :) ).

Mais il n'y a rien d'illégal en cela "si les deux produits ayant la même marque n'appartiennent pas à la même catégorie" (dixit INPI).

Et effectivement une formation n'est pas un complément alimentaire...

Donc c'est habile, car en choisissant le même nom qu'une marque qui regorge de pages internet (comme c'est le cas pour NEUROSUP © Education) et hop ... vous sortez dans les premières pages de google sans frais de publicité ...

Et devinez quelles fonctionnalités du corps souhaite aider à améliorer ce complément alimentaire ? 

Voici un extrait de la réponse issue de leur site :

"Contribue au maintien de fonctions cognitives normales.
*Contribue aussi au fonctionnement normal du système nerveux.
Contribue au maintien des performances mentales normales

*Contribue au maintien de la concentration et de l’attention."

Habile, non ? :)

Epilogue :

certainement mise au courant de ma "découverte inattendue", la firme a changé le nom de la marque. ..Enfin, pas trop ... (cf. nouvelle photo ci-contre). Et puis ça ne nuit pas à la recherche google ! Mais bon, encore une fois, je ne leur en veux pas ... L'essentiel, c'est bien que VOUS sachiez que je ne me sers pas de ma marque pour vendre des compléments alimentaires (les rumeurs vont si vite de nos jours !).

 


2. non, Les "neuroclasses" ne sont pas les "cogni'classes" de Jean-Luc Berthier


Jean-Luc Berthier avec lequel j'ai correspondu un certain temps en vue d'une collaboration (époque datant d'avant la création de ses "cogni'classes") a toutes ses entrées auprès des décisionnaires en France (comme il me l'avait à l'époque confié) mais le côté "élève explorateur" contenu dans le concept des "cogni'classes"  étant opposé à celui des "neuroclasses", nous avons cessé de communiquer mais nous ne sommes pas fâchés du tout.

Cependant :

Mon souhait de ne pas mettre l'élève en situation d'"explorateur pur" qui du coup se trouve toujours un peu démuni ou "désolé" s'il ne trouve pas ou ne sait pas quoi chercher, est resté inchangé car j'ai pu visionner ce court extrait vidéo du "Prix Inserm 2013 en neurosciences", Stanislas Dehaene, qui prend la même position. Et comme Stanislas Dehaene est le "BOSS" incontesté, je préfère le suivre :)


3. Remerciements personnels


Je tiens particulièrement à remercier ceux/celles à qui il a fallu du courage lors du développement de NEUROSUP EDUCATION, soit en m'invitant dès sa naissance quand personne n'y croyait, soit en résistant à mes côtés, au plus fort des "vagues" les plus hautes ...

A. Dans l'Académie de Nancy-Metz :

Madame Jocelyne Maccarini, Inspectrice d'Allemand à l'époque (juin 2012)

Alors que je n'étais ni enseignant d'allemand, ni dans les "petits papiers" des "décisionnaires de l'Education Nationale", Madame Maccarini m'a invité à animer un atelier (sur le thème de la Neuroéducation émergente) parmi les multiples interventions de la journée WAS GIBT'S NEUES ?. Comme ça. Tout naturellement, sans demander la preuve du moindre diplôme de je ne sais quelle institution auparavant, etc. A l'issue de cette journée Madame Maccarini n'a pas plus hésité à mettre le compte rendu sur le site  internet à cette adresse :

https://www4.ac-nancy-metz.fr/allemand/JOURNAL/2011-2012/juin_2012/NEUROSCIENCES/neurosciences.html

Je lui ai promis de toujours m'en souvenir alors je le fais encore ici. MERCI !

N.B. il est possible de télécharger ce compte-rendu illustré en cliquant sur le fichier pdf ci-dessous.

Neurosciences Was Gibts Neues Madame Maccarini Allemand Juin 2012
PDF – 256,5 KB 5 téléchargements

B. Dans l'Académie de Paris :

L'école d'ingénieurs AGROPARISTECH  (2011). AGROPARISTECH fut la première Grande Ecole à m'inviter lors d'une table ronde (thème : " Quelle évolution pour  l'Enseignement Supérieur"). Quelques problèmes techniques mais première expression publique de ma part (archive donc ;) ). Affiche officielle ci-contre.


C. Dans l'Académie de Montpellier :

Le courage et le charisme de Marie-Hélène Bodilis, ma Proviseure d'alors (de 2013 à 2017) au lycée Champollion de Lattes (34) ainsi que ceux de Monsieur Brandebourg (à l'époque Doyen des Inspecteurs de l'Académie, et de mathématiques en particulier), qui, au beau milieu de jalousies "géographiquement mal situées", ont tenu bon et même pu imposer ma présence au PAF (Plan Académique de Formation) de l'Académie.

 

Je n'ai pu que regretter leur départ en retraite (qui rebattait "les cartes humaines" ...) mais quel plaisir d'avoir mené des challenges avec des personnes de qualité, qui de surcroît sont reconnues comme numéros 1 dans leur domaine :)

Parmi toutes leurs réussites, ma présence au PAF 2015-2016 en tant que Formateur officiel, avec Neurosup,  Télécharger ci-contre le PAF complet (page 10 pour y voir Neurosup).

Paf Montpellier Neurosup 2015 2016
PDF – 1,4 MB 7 téléchargements

D. Dans l'Académie de Montpellier :

Monsieur Sirvent, Proviseur de ce qui fut l'Internat d'Excellence de Montpellier. Au delà de ses qualités humaines sans fin au service de ses élèves, il m'a accueilli dans son établissement avec tellement d'élan, de conviction, de chaleur (et de collègues super investis) que c'est pour cette raison que j'ai choisi de changer d'Académie pour intégrer celle de Montpellier.

Un grand merci à lui également, pour avoir été le pilier des passages des JT de France 2 (comme le premier que l'on peut visionner ci-dessous), montrant des enseignants et élèves d'être ensemble et avec lui.